13 octobre 2018

Inconnu à cette adresse


Auteure : Kressmann Taylor --- Genre : Roman épistolaire --- Edition : J'ai lu --- Pages : 79

Ils sont tous deux allemands. L'un est juif, l'autre non, et leur amitié semble indéfectible. Ils s'expatrient pour fonder ensemble une galerie d'art en Californie mais, en 1932, Martin rentre en Allemagne. Au fil de leurs échanges épistolaires, Max devient le témoin impuissant d'une contamination morale sournoise et terrifiante : Martin semble peu à peu gagné par l'idéologie du IIIe Reich. Le sentiment de trahison est immense ; la tragédie ne fait que commencer...

MON AVIS :

L'histoire de ces deux personnages m'a beaucoup plue et même bouleversée. Je ne comprends toujours pas comment un homme si sein d'esprit à pu se laisser influencer par la politique d'Hitler. Ce doit être l'effet de masse et une bonne propagande! Néanmoins, je me suis posée pas mal de question quant à ce changement radical de mode de pensée et j'ai eu beaucoup de peine pour son entourage.

Max est le meilleur ami et associé de Martin, ensemble ils ont construit une galerie d'art et s'entendent à merveille jusqu'au jour où son ami décide de rentrer en Allemagne. Tout va pour le mieux au début, nos deux amis s'échangent des lettres et leurs amitiés. Mais vint le jour où Martin commence à changer de comportement, contaminé par l'idéologie du IIIe Reich. Max est désemparé et ne peux absolument rien faire. Son inquiétude redouble quand il apprend que sa sœur décide malgré tout de partir à Berlin pour une représentation.

A travers des lettres, nous découvrons les sentiments, les pensées, les peurs et les joies de nos protagonistes. Ils changent, ils évoluent pour le meilleur ou pour le pire. Au fil de ces lettres, nous sommes les témoins de ce que le futur leur prépare, du changement radical qui peut se faire en une personne. Dans ces lettres nous découvrons comment une amitié si forte peu être réduite en cendre à cause d'événements tragiques.

J'ai beaucoup aimé l'écriture de ce roman sous forme de lettres, cela change de ce que l'on peut voir habituellement. Cependant cela restreint quelque peu les détails, on ne connait pas entièrement les pensées des protagonistes, ni leur passé, excepté les informations qu'ils s'échangent dans leurs lettres. Néanmoins, la lecture de la Post-face m'a permis de comprendre une petite choses ou l'autre que je n'avais pas très bien comprise, de ce fait, je vous conseille de la lire!

Ce livre est une belle leçon, comme tous ceux traitant de la seconde guerre mondiale. Mais cette forme épistolaire apporte un petit plus, nous sommes en partie dans l'ignorance de certains fait et la lecture des lettres laisse une tension palpable à chaque lecture. Cette histoire est une histoire qui nous marque et nous fait réfléchir. Je ne sais pas quoi dire de plus...

En conclusion, je ne peux que vous conseiller de le lire si vous ne l'avez pas déjà fait! C'est une petite lecture rapide et prenante qui en vaut le détour. Un sujet très intéressant et important est abordé. De plus c'est une histoire très sympathique où nous découvrons l'évolution d'une amitié entre juif et non juif au cours d'une période de trouble qu'est le IIIe Reich.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire