Et si c'était vrai! | Tag


Bonjour à toi cher voyageur! Dernièrement je suis partie à la rechercher d'un tag et j'ai trouvé celui-ci au détour d'un blog dont je ne me souviens plus du nom... Il m'a beaucoup plus par son originalité! En effet il faut se constituer un entourage livresque. Ce n'est pas une chose facile mais c'est amusant à faire! Allez, je vous laisse avec mes réponses! 


Ma meilleur(e) ami(e) : J'aimerais être la meilleure amie de Mara dans La trilogie de l'Empire car elle a tellement de responsabilité et de devoirs que je voudrais passer du temps avec elle pour discuter, la soutenir, la divertir... Faire ce qu'une meilleure amie doit faire car j'admire ce personnage.

Mon petit ami : Je devrais plutôt dire mon mari, vu le contexte de l'histoire ou encore mon amant... L'heureux élu est Zacharie dans Cavalier Vert de Kristen Birtain. J'aime beaucoup ce personnage pour son soucis de prendre soin des autres et des personnes qui lui son chères.

Mes parents : Je ne sais pas du tout qui je voudrais avoir... On ne parle pas souvent des parents dans les livres que je lis. Et dans le cas où on en parle, ce ne sont pas vraiment les parents qu'on souhaiterait avoir. Je ne sais donc pas vraiment répondre à la question même si je suis quand même tentée de dire Brom dans L'héritage de Christopher Paolini pour le père.

Mon mentor : Il revient souvent dans les tags et pour bien des raisons. Etant donné mon amour pour ce personnage, je ne pouvais pas ne pas le citer! Mon mentor serait Tobias Eaton de Divergente de Véronica Roth! C'est une personne réfléchie et qui pourrait m'apprendre à me défendre! Et a bien y penser, il aurait pu être dans la catégorie "petit-ami" néanmoins l'un n'empêche pas l'autre...

Ma pire ennemi(e) : Je réfléchissais et puis, la réponse m'a sauté aux yeux. Puisque ce personnage est tiré d'un livre, je pense que je peux le citer, il s'agit de Jack Rendall dans Outlander! Je déteste tellement ce personnage que je ne sais même pas ce que je voudrais lui faire.

Mon animal de compagnie : Un bébé dragon de la saga L'héritage de Christopher Paolini. J'adore les dragons et j'ai toujours voulu en avoir un mais cela n'est hélas pas possible dans notre monde actuel. Je ne sais pas encore comment je l'appellerais, si vous avez des proposition?!

Mon pouvoir magique : il y en a tellement que je ne sais pas lequel je choisirais, la meilleur solution serait d'être un personne qui aurait à sa disposition un bon nombre de pouvoir magique et ainsi il ne serait pas difficile de changer ou d'utiliser celui qu'on veut en fonction de la situation.

Mon endroit : Après réflexion, je me suis dis que je me plairais bien en Sacoridie. dans l'univers de Kristen Britain. Ces contrées verdoyantes aux paysages resplendissant m'attirent! Bien sûr, je partirai vivre là-bas quand les guerres seront finies et que la paix sera rétablie.

Mon ami(e) créature : mmmh... encore une fois je répondrais un dragon! J'ai toujours voulu vivre avec des dragons mais ce n'est malheureusement pas possible... 

Mon sauveur : Je dirais Wyl dans Le dernier souffle de Fiona McIntosh. Car c'est un personnage que j'apprécie beaucoup pour les souvenirs que j'en ai et il est général de l'armée royal de son pays... Autant dire qu'il a bien des qualités mais si vous voulez en savoir plus, il faudra lire le livre, d'ailleurs, moi, il faut que je continue la série!

Rendez-vous sur Hellocoton !

L'Héritage de Christopher Paolini


Quelques mots sur l'auteur

Christopher Paolini est un auteur américain de fantasy né à Los Angeles (Californie) le 17 novembre 1983. Il a passé son enfance dans le Montana avec son père, ancien écrivain, et sa mère, institutrice. Dés sa plus tendre enfance il est passionné de lecture et d'écriture. N'ayant pas accès à la télévision et et à internet de façon régulière, il sera fortement inspiré des livres qu'il a lu.

C'est à l'âge de quinze ans qu'il entame l'écriture de son premier livre de fantasy intitulé Eragon. C'est pour cette raison que quelques années plus tard, ses parents créeront leur propre maison d'édition "Paolini International LLC" pour permettre à leur fils de publier son livre.

Ce premier livre, publié en 2004 dans les pays francophones aux éditions Bayard Jeunesse, aura un immense succès partout dans le monde et sera traduit dans plus de cinquante langues. Le deuxième tome, L'ainé paraît en 2006 et trois ans plus tard le troisième, Brisingr. Celui-ci devait être à la base le dernier tome. Cependant l'auteur en écrira un quatrième et dernier qui clôturera la saga dont le titre est l'Héritage. Dans ce dernier tome de cette tétralogie, l'auteur y fait les ultimes révélations et clôtures l'histoire en beauté!


Bref résumé et avis
Alors qu'il chasse dans les montagnes non loin de son village, Eragon, un jeune paysan de 15 ans, découvre une mystérieuse pierre bleue. Il n'imagine pas que cette pierre est en réalité un oeuf, duquel émergera une magnifique dragonne couleur saphire. Ainsi la légende des dragonniers s'avère réelle! Mais très vite, sa vie va être bouleversée, il sera contraint de quitter les siens accompagné de Saphira et de Brom, un vieux conteur, pour affronter ses ennemis envoyés par le roi pour s'emparer d'eux...

J'ai commencé cette série à l'âge de douze ans et je l'ai terminée alors que j'en avais quinze, ma grand-mère a également apprécié cette saga tout comme moi. Le premier tome nous introduit tout l'univers de l'Alagaësia mais pas seulement, l'action se met en place et on sent que quelque chose de plus conséquent va arriver à nos protagonistes et à leur monde. Les trois autres tomes sont tout aussi bien que le premier malgré quelques petites longueurs dans le deuxième. Le suspense est difficile à tenir, l'univers est intriguant et nous nous posons moult questions. Le dernier tome nous offre une fin haute en couleur avec de grosses révélations. Et je peux vous dire que jamais vous ne pourrez deviner de quoi il s'agit. Vous pouvez désormais vous douter que je ne peux que vous recommander cette série, sinon je ne ferais pas un article rien que pour elle!

DIVERSES SOURCES ONT ÉTÉ UTILISÉES NOTAMMENT WIKIPEDIA
Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Cirque des Rêves

Auteure : Erin Morgenstern
Genre : Fantastique
Edition : Pocket
Nombre de pages : 558

RÉSUMÉ :

Il est arrivé comme par enchantement, dressant sous le ciel étoilé ses chapiteaux noir et blanc : Le Cirque des rêves.
Approchez, Mesdames et Messieurs, petits et grands, entrez! Ici se déroule plus que tours et acrobaties. Sous vos yeux ébahis, la véritable magie est à l'oeuvre : deux jeunes illusionnistes, Célia et Marco s'affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l'enfance. Voués à se mesurer dans le plus prodigieux défis, ils sont adversaires. Mais entre eux, une magie plus grande opère, celle de l'amour.
Une passion ensorcelante qui pourrait leur être fatale...

MON AVIS :

Ce livre a atterrit comme par magie dans ma PAL! Je ne sais ce qui m'a le plus envoûter entre cette sublime couverture ou ce passionnant résumé... Le fait est qu'il a fini sa course dans ma bibliothèque et que je suis terriblement heureuse de l'avoir lu, la seule chose que je regrette, c'est de ne plus jamais pouvoir relire ce livre comme la première fois que je l'ai lu, vu que je connais désormais l'histoire.

Célia, jeune fille de six ans est confiée à son père qui lui imagine un futur tout tracé, devenir une excellente illusionniste car elle a hérité de son don pour la magie. Celui-ci se met aussi en tête de défier un de ses amis et rival qui acceptera le challenge et apprendra l'art de l'illusion à Marco. En grandissant, ils deviendront plus doué, plus astucieux et le cirque sera le lieu où leur talent sera mis à l'épreuve. Aucune règle n'a été spécifiée et ils déploieront tous leur effort pour impressionner l'autre, leur destin est lié par le duel, par la magie mais également par un puissant amour qui pourra leur être fatal!

Je n'ai absolument aucune idée de mon attachement pour les personnages...Me suis-je plus attaché à eux, au cirque, à leur communauté ou à l’entièreté du livre? Le lecteur est tellement emporter par ce fabuleux univers qu'il ne peut dire ce qu'il à le plus apprécié, un peu comme certains visiteurs du cirque qui sont incapable de dire quel est leur chapiteau préféré!

Néanmoins, pour en revenir aux personnages, je pense pouvoir dire que je me suis attaché à eux, bien qu'ils ne soient pas tout le temps au premier plan, ce qui est une chose bizarre à dire. J'ai adoré Célia qui est très mature et attentive aux autres, Marco m'a également beaucoup plu, il n'est pas très sûr de lui mais il est fou amoureux et cela se ressent. Il y a également le père de Célia et le mentor de Marco ainsi qu'un tas d'autres personnage tous aussi fantastique, complexes et agréable à suivre les uns que les autres, même si certains restent un mystère et que d'autre ne soient pas fort sympathique.

Comme je l'ai dit précédemment, les personnages ne sont pas toujours mis en avant, c'est à dire que l'univers du cirque prends parfois le dessus pour nous enchanter encore plus, nous immerger dans ses coulisses ou encore nous faire découvrir ses chapiteaux. Je ne sais pas quoi dire d'autre sans vous en dévoiler trop, c'est tellement difficile avec ce livre... Il nous fait rêver et je pense que vous l'avez compris! Cependant la vie du cirque, de ses artistes et créateur n'est pas seulement rose, il recèle certains secrets que personne ne devrait découvrir, des conflits existes et le duel prendra une ampleur qui n'impliquera plus seulement nos deux protagonistes.

Pour en venir à l'écriture, je pense qu'elle était très poétique, comme je l'ai dit et je le répète, j'ai été embarquée dans cette histoire au point de ne plus avoir les idées en place au moment d'écrire cette chronique... La plume de l'auteure était très agréable à lire, elle est envoûtante tout comme l'histoire! Avec du recule, les descriptions peuvent paraître nombreuse mais lors de la lecture on ne s'en rend même pas compte tellement on est immergé dans l'histoire. Cependant, en refermant le livre j'ai eu une drôle d'impression, comme s'il ne devait pas se terminer maintenant mais un peu plus loin dans l'histoire, vous voyez cette fin ouverte que vous n'attendiez pas? J'avais encore des questions et je ne voulais pas quitter cet univers...

En conclusion, c'est un livre que je recommande énormément! Si je pouvais vous ensorceler pour que vous le lisiez, je le ferais! Il est tellement poétique, agréable à lire, on passe de magnifique moments à visiter les divers chapiteaux et à y rencontrer les artistes. Les personnages sont très attachants et j'ai été triste de les quitter mais aussi de quitter le cirque avec lequel j'ai passé de superbe moment. Le style d'écriture de l'auteure est captivante et il est difficile de ne pas penser au cirque pendant quand on y est plus!

UN ÉNORME COUP DE CŒUR

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lettres d'amour de 0 à 10

Auteure : Suzie Morgenstern
Genre : Livre jeunesse
Edition : Ecole des loisirs
Nombre de pages : 210

RÉSUMÉ :

Ernest a dix ans. Dix ans de vide : sa mère est morte le jour de sa naissance et son père a disparu. Dix ans d'ennui : sa vie avec sa grand-mère, prénommée Précieuse, n'a rien de très exaltant : école, goûter, devoirs, soupe. Pas de téléphone, pas de télévision. Seule distraction, une mystérieuse lettre que le grand-père d'Ernest avait envoyée du front pendant la guerre, une lettre indéchiffrable. 
Ernest est bon élève, solitaire et taciturne, pour ne pas dire muet. Jusqu'au jour ou Victoire de Montardent arrive dans sa classe et jette sont dévolu sur lui. Car Ernest est beau, ce que les autres filles de la classe avaient déjà remarqué...

MON AVIS :

J'ai lu ce livre dans le cadre de mes cours, j'en avais entendu parler il y a quelques années car une de mes amies qui n'aime pas lire l'avait pourtant bien aimé malgré l'obligation! Quand on regarde la couverture et qu'on lit le titre, on ne peut pas savoir à quoi s'attendre et j'avoue que je me suis bien trompée. Néanmoins, j'ai beaucoup apprécié cette lecture.

Tout au début l'auteur nous décrit la vie monotone d'Ernest. Rien de très surprenant, rien de très joyeux, sa vie est une perpétuelle routine. Il vit au côté de sa grand-mère qui parait si fragile et âgée, elle ne fait pas grand chose pour lui et il ne fait pas grand chose pour elle cependant ils s'aiment et cela change tout. Mais un beau jour, une Victoire envahissante arrive en classe et décide qu'Ernest serait son ami...

J'ai trouvé cette lecture très drôle et fraîche, elle ajoute une petite touche de naïveté et d’insouciance dans notre vie! J'ai beaucoup aimé suivre les aventures d'Ernest qui part à la découverte de la vie, si on peut dire ça. Il est si émerveillé d'y découvrir un monde qui n'est pas totalement le sien, il met le doigt sur des choses importantes de la vie auxquelles il ne faisait pas attention au début alors que cela saute aux yeux et c'est tellement mignon.

Ernest est un personnage que j'ai beaucoup apprécié de part sa gentillesse. Mais j'ai aussi bien aimé Victoire et Précieuse ainsi que toute les autres personnes qui sont intervenues dans l'histoire d'Ernest. Les personnages sont très réalistes au point qu'on pourrait presque leur parler et l'histoire est très légère, rapide à lire.

En conclusion, c'est un livre jeunesse qui peut plaire à petits et grands, il est très simple à lire et l'histoire est toute mignonne. Je me suis attachée à ces personnages très rapidement et j'ai été triste de les quitter car suivre leur vie tout au long de ce petit livre m'a beaucoup plu. Je le conseille à tout le monde.

UNE AGRÉABLE DÉCOUVERTE.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Si j'étais... Je serais...


Bien le bonjour cher visiteur! Si tu souhaitais en savoir un peu plus sur moi, tu tombes à pique car dans cet article je ne vais faire que ça. Je vais le faire de manière plutôt original car je me dévoilerai sous forme d'un portrait chinois. On connais tous ce principe et je l'aime beaucoup!


Si j'étais un chiffre, je serais le numéro 22 car j'aime bien les chiffres pairs qui peuvent avoir plusieurs symboliques et qui me font penser à certaines choses sans qu'il y ait de véritable raison. De plus, le 22 octobre est la Sainte Elodie, mon nom!

Si j'étais un sentiment, je serais l'amour! A partir du moment ou nous éprouvons de l'amour et que l'on est aimé, on peut s'estimer heureux et c'est vraiment un des piliers de la vie selon moi. Je pense que c'est le sentiment qui apporte le plus de bonheur et le plus d'onde positive dans notre quotidien.

Si j'étais une couleur, je serais un rose orangé, un peu dans les tons pêche. Cette couleur peut autant faire penser à l'été qu'à l'automne, elle donne la joie de vivre et elle peu avoir un petit coté chaleureux que j'aime beaucoup. C'est un "principe" que j'essaye d'appliquer dans ma vie quotidienne : voir le bon coté des choses, en tirer le positif et profiter de la vie. Avant j'avais répondu rouge car cela symbolise l'amour.

Si j'étais un élément, je serais l'air car je peux facilement passé inaperçue et la plupart du temps c'est le cas. En outre, je m'emporte facilement dans mon angoisse et sur se point j'ai du mal à me contrôler et à rester calme. Vous l'aurez compris, l'air on ne le voit pas si bien qu'on l'oublierait presque et mes crise d'angoisse vont de paire avec la tempête ou le vent, cela dépend des cas... Avant j'avais répondu le feu, certainement pour pouvoir tenir chaud.

Si j'étais un astre, je serais le soleil pour pouvoir tenir chaud aux personnes qui me sont chers et aux autres également. Je voudrais réchauffer le monde entier et leur apporter un peu de lumière et de joie dans leur vie.

Si j'étais une saison, je serais l'automne simplement parce que je suis née en automne mais également car je trouve que cette saison correspond parfaitement à mon caractère. En effet je peux paraître froide et distante et dans certain cas je le suis cependant, je suis aussi quelqu'un de "chaleureux" et à l'écoute des autres.

Si j'étais un phénomène naturel, je serais une éruption volcanique et je trouve cette comparaison très ressemblante et très drôle à la fois. J'ai un naturel très patient, j'encaisse, je ne dis rien et au début cela ne me pose pas de problème néanmoins, plus le temps passe plus je fais quand même remarquer que certaines choses me ressorte par les oreilles! (Petit correspondance avec la fumée qui sort du volcan quand il chauffe un peu trop) Et au bout d'un moment, lorsque je commence à en avoir assez, j'explose! (L'éruption volcanique si vous avez suivi ^^)

Si j'étais un oiseau, je serais une hirondelle car elle symbolise plusieurs choses qui représente mes principes et ma façon d'être. Notamment la liberté, chacun est libre de ses actes et de faire ce qu'il a envie pour son bonheur personnel. Elle signifie aussi l'amour pour la vie, l'amour familiale auquel je tiens énormément. Avant j'avais répondu rouge-gorge parce qu'il rappel l'automne.

Si j'étais un mammifère, je serais un chat. Discrète et délicate, je peux sortir mes griffes quand on m'exaspère. Par ailleurs, j'aime le confort et la chaleur alors je pense que le chat ne peux que me correspondre! Si vous voulez tout savoir j'en ai trois chez moi : Cassis, Teach et Pilou. Ils sont vraiment adorable et comme j'aime le penser, "Une maison sans chat, c'est comme un aquarium sans poisson."

Si j'étais une arme, je serais un arc car j'ai suis une personne qui regarde beaucoup trop dans le passé, à me souvenirs de bons moments ou à désespérer sur certaines erreurs alors quand vient le moment, je me mets une bonne claque, au sens figuré, et je repars de l'avant avec comme objectif de passer des moments encore meilleur et d'apprendre de mes erreurs! Ainsi j'utilise la métaphore de l'arc à flèche, que l'on doit d'abord tirer vers l'arrière avant d'avancer.

Si j'étais un vêtement, je serais une robe. Féminine et coquette, j'en suis capable et j'aime beaucoup prendre soin de moi. Même si je ne suis pas tout les jours en robes, j'aime bien me mettre sur mon trente et un, quand la situation le permet ou tout simplement lorsque j'en ai envie. Je ne suis pas une adepte du "ravalement de façade" néanmoins, j'aime me maquiller assez simplement sans en mettre "trois tonnes" pour le plaisir, parce que, oui, c'est joli et féminin.

Si j'étais une citation, je serais "Hic et Nunc" une citation latine qui signifie Ici et maintenant. Comme je l'ai expliqué récemment avec l'arc, je regarde trop le passé alors cette citation illustre parfaitement le fait qu'il faut profiter du moment présent et regarder devant soi mais pas trop loin non plus. On vit dans le présent et il faut également cesser de se dire que demain sera meilleur et faire du mieux qu'on peut pour rendre le moment présent le meilleur possible. 

Rendez-vous sur Hellocoton !