16 juin 2018

La grange aux papillons

Entrée par une simple porte, je me trouve plongée dans un univers où cohabitent papillons de toutes sortes et plantes exotiques! Il y faisait assez chaud et humide, l'endroit n'était pas très grand et pourtant nous y avons vu des merveilles, Il y avait des papillons de toutes les couleurs mais pour les apercevoir, il faut ouvrir grand ses yeux.
Certains sont moins timides que d'autres et viennent se poser juste devant mon objectif. Mais je ne dois pas bouger, sinon ils s'envolent aussi vite! Alors je zoom, je m'abaisse doucement et j'essaye de prendre une belle photo de ces petites merveilles. Ce n'est pas une chose facile quand il ne se pose que le temps d'une seconde, il faut être prêt et patient...
Les chenilles sont plus discrètent, évidemment, et il faut être attentif et observateur pour les discerner dans cette immensité verdoyante. Les photographier fut une chose plus aisée car je pouvais m'approcher autant que je le voulais sans risque de fuite! A ce tableau, il ne manque plus que la végétation, très particulière et adaptée à l'ambiance! J'y ai fais de drôle de découverte!
C'est ici que se termine la visite et que se referme les portes de la grange aux papillons. Si tu as trouvé ton voyage trop court, je t'invite à t'y rendre, elle se situe en Belgique à Virelles, je sais que ça peut être loin pour toi cher voyageur mais si en jour tu passes par là, tu pourrais toujours t'y rendre. Dans le cas contraire, je suis sûre qu'il y a d'autre endroit dans le monde qui ressemble à celui-ci!

20 mai 2018

Dilemmes de lectrices


Tu as 20.000 livres dans ta PAL, comment décides-tu de ta prochaine lecture? C'est toujours une grande aventure que de choisir une nouvelle lecture. Généralement je me pose devant ma bibliothèque et je réfléchis à ce qui me fait envie sur le moment, à l'univers que j'ai envie de découvrir, à l'époque dans laquelle je souhaite passer un instant.

Tu as lu la moitié d'un livre et tu ne l'aime pas, tu abandonnes ou tu continues? Tout dépend de mon humeur et de l'attente que j'ai vis-à-vis du livre. Dans certains cas je vais le poursuivre car j'ai espoir que la suite soit meilleure, dans d'autres cas je vais le ranger dans ma bibliothèque car je n'ai pas l'envie de le continuer...

Les couvertures d'une saga que tu aimes ne se ressemblent pas, comme tu gères ça? En tant que perfectionniste, cela me dérange et c'est frustrant. J'aime quand les livres rendent bien dans une jolie bibliothèque. Néanmoins, je ne peux rien y changer et rien ne sert de se prendre la tête pour de telle futilité, le contenu restera le même!

Tout le monde aime un livre que toi tu n'aimes pas, à qui en parles-tu? Il y a toujours bien quelqu'un quelque part qui aura une opinion similaire à la mienne, et il n'est pas difficile de les trouver. Mais il faut également comprendre que tout le monde ne peut pas avoir un avis commun sur un livre, il y a aura toujours des divergences.

Tu es en train de lire dans un lieu public et tu sens que tu vas pleurer, qu'est-ce que tu fais? Je ne lis jamais dans des lieux publics car je n'en ai pas l'occasion et parce que je n'aime pas ça! Mais en admettant que cela soit le cas, je décrocherai mes yeux de ma lecture pour respirer un coup avant de la reprendre et je ferrai ainsi jusqu'à la fin du passage en question.

La suite d'un livre que tu aimes vient de sortir mais tu as oublié pas mal de choses, que fais-tu? Tu relis le précédent? Tu pleures de frustration? Je pleure de frustration car cela me prendrait beaucoup de temps pour relire le précédent. Je ne suis pas une lectrice rapide et je m'en porte très bien, mais dans ce cas, cela peut avoir un désavantage...  La plupart du temps quand je commence le livre, les éléments me reviennent au fur et à mesure!

Tu ne veux pas prêter tes livres, comment dis-tu "non" gentiment si on te pose la question? Je n'en ai aucune idée car je ne sais pas dire non, et pour quelle raison pourrait-on refuser une telle demande d'un proche?! Notre but est de partager notre amour de la lecture, nos pépites livresques, comment pourrait-on dire "non" à un ami qui souhaite lire un livre que nous avons aimé?

Tu as choisi et reposés cinq livres le mois passé, comment gères-tu ta panne de lecture? Je fais autre chose et je ne m'inquiète pas de ce passage à vide du coté des lectures. Il y a tant d'autre chose à faire pour s'occuper en attendant que notre envie de lire revienne, beaucoup de chose s'offrent à nous!

Il y'a tellement de nouveaux livres que tu rêves d'acheter, combien en achètes-tu réellement? Je me suis raisonnée dernièrement car les livres qui restent trop longtemps dans leur coin finissent par ne plus nous faire envie... Depuis un petit temps je me résous à acheter des livres qui me font envie depuis très longtemps, ou encore la suite de mes sagas...

Après les avoir achetés, combien de temps restent-ils dans ta PAL avant que tu ne les lises? Je ne sais absolument pas répondre à cette question car le temps qu'ils passent dans ma pile à lire varie fortement! Cela peut être un mois comme un an et certains datent de plus longtemps car nous avons tous des périodes où l'envie d'ouvrir un livre n'est pas avec nous.

15 avril 2018

Au détour de Maredsous

Mes pas nous ont menés jusqu'à Maredsous... On y va souvent là-bas! On se contente généralement de quelques photos près de l'abbaye et d'une bonne tranche de pain accompagné de fromage ainsi que d'une boisson fraîche! Cependant, en cette belle journée, nous avons été nous balader un peu aux alentours, nous avions un peu de temps, les temps de repérer les lieux pour une prochaine fois, et de faire quelques petites photos...
Ces premiers tirages de photos n'est qu'un début, j'espère pouvoir y retourner, prendre ce même chemin et aller jusqu'au bout, peut-être ferais-je de belle découverte! En attendant, sur notre courte balade, il y avait d'autres abbayes, ou sont-ce des églises, qui ornaient le paysage. Cet endroit très naturel, entouré de bois, était habité par d'adorables petits oiseaux, un peu plus téméraire qu'à l'accoutumée... Impossible de les prends en photo tant ils bougent!
Ce moment de détente s'est terminée en beauté, comme d'habitue, avec notre dîner à l'abbaye! J'en ai profiter pour prendre quelques clichés de cette beauté architecturale...  J'espère que se passage à Maredsous vous a plu! Si vous avez l'occasion d'y aller, n'hésitez pas à me faire part de vos aventures...

17 mars 2018

Cavalier Vert Tome 1


Auteure : Kristen Britain --- Genre : Fantasy --- Edition : Milady --- Pages : 499

Karigan G'ladheon, jeune fille éprise d'aventure, s'enfuit après avoir été exclue de son école pour avoir défié en duel le fils d'un gouverneur de province. Elle croise alors un Cavalier Vert, l'un des légendaires messagers du roi qui lui demande dans un dernier souffle de porter un message à son souverain.
Sans même prendre connaissance de la missive, elle fait le serment de la remettre en mains propres, scellant ainsi son destin, car elle est soudain magiquement investie de la mission qu'elle vient d'accepter : devenir un Cavalier Vert. Dés lors, traquée par des assassins au service d'un mystérieux sorciers, Karigan ne peut compter que sur sa fidèle monture et les mystérieux pouvoirs qu'elle va se découvrir.

MON AVIS :

L'histoire débute sur le point de vue de Karigan, une jeune adolescente qui a fugué de son village après avoir été renvoyée de son école parce qu'elle a provoqué un duel. En chemin elle fera la rencontrer d'un cavalier mourant qui va lui demander dans un dernier souffle de poursuivre sa mission. Inconsciente des dangers qui l'attendent elle accepte. Ainsi commence un long périple pour notre héroïne qui ne comprend pas ce qui lui arrive et pourquoi des gens sont à ses trousses. Néanmoins, elle fera tout son possible pour mener à terme cette mission.

J'ai adoré suivre les aventures des personnages, ils sont très attachants. On s'identifie facilement à Karigan, notre héroïne qui débarque dans cette aventure sans en connaître les enjeux. Au fil des pages elle va grandir et prendre en maturité tout en restant elle-même, avec ses convictions et sa personnalité bien trempée. Nous faisons également la connaissance de nombreux autres personnages pour notre plus grand plaisir ou pas, puisqu'il y a en qu'on aimerais bien voir mort... 

En effet, certains personnages sont détestable tandis que d'autre nous attendrissent dès la première page. Tout au long du récit nous allons apprendre à les connaître, deviner leur ambition et leur projet mais également leur rôle dans l'intrigue. Chaque personnage apporte un petit quelque chose et permet de faire évoluer le récit de façon très réaliste. On retiendra le roi Zacharie ainsi qu'Alton qui ne sont pas très présent durant le roman cependant ils auront leur rôle à jouer par la suite.

L'univers décrit par l'auteure nous fait rêver, les descriptions sont étoffées sans être abondantes, elles nous permettent de bien se représenter les lieux. Et sachez qu'ils sont nombreux, tous aussi beau les uns que les autres! J'ai passé un superbe moment à voyager au travers des magnifiques contrées verdoyantes de la Sacoridie. En outre, les descriptions du palais royale bien que moins nombreuses, sont suffisamment détaillée pour nous nous imaginons bien ce grand château qui n'est pas sans importance.

Durant tout le récit, il y aura des moments d'actions et des moments plus calme, le tout à été bien équilibré. De ce fait le récit ne s'essouffle pas et nous pouvons nous imprégner pleinement de l'intrigue. Néanmoins il y a aussi quelques longueurs par moment qui ne sont pas très dérangeantes car c'est souvent après un petit creux que l'auteure rebondit et que la situation reprend de son intérêt grâce à une écriture fluide et simple ce qui rend la lecture très agréable.

En conclusion, ce livre est une petite merveille tant au niveau de l'intrigue que des personnages. Ceux-ci sont très attachants et humain. J'ai bien apprécié le personnage de Karigan que j'ai hâte de retrouver dans les prochains tome. Mais aussi, je suis impatiente de voir l'évolution du roi et d'Alton! L'histoire et l'intrigue sont entraînante et les pages se tournent rapidement. De plus, l'univers imaginé par l'auteure est magnifique, il nous donne envie d'y retourner une fois qu'on l'a quitté...

17 février 2018

Le parc Bivort sous la neige

La neige se faisait attendre et puis, du jour au lendemain, elle est arrivé. Elle a recouvert de son manteau blanc, tout paysage à perte de vue, comme par magie! Ce blanc immaculé reflétant le soleil éclatant m'appelait, m'incitait à prendre des photos. Alors j'ai enfilé manteau, écharpe et bonnet pour partir à la chasse au clichés...
Durant cette balade, j'ai tenté de prendre des photos différement de ce que je faisais d'habitude, je me suis approchées pour les macros, je me suis mise à contre jour pour jouer avec la lumière... J'aime beaucoup le rendu final, le calme et le mystère qui entourent ces photos... 
Quand j'ai vu la neige tomber des branches qui ne supportaient plus son poids, j'ai eu envie de capturer ce spectacle... Hélas, j'ai manqué mon coup! Alors mes parents et mon frère se sont amusés à lancer de la neige pour que je puisse prendre ma photo tant espérée! Le résultat est juste en-dessous, j'en suis fière car cette photo au rendu féerique me fait rêver. 
Cette balade hivernal touche à sa fin, j'espère qu'elle vous a plu! Dites-moi ce que vous en pensez, j'aimerais beaucoup savoir. L'hiver, quand il est blanc, me fait voyager, je m'imagine plein de petites histoires et par dessus tout, il me donne envie de sortir de chez moi pour me délecter de sa blancheur éclatante!

31 janvier 2018

Si j'étais... Je serais...


Si j'étais un livre, je serais relié grâce à des fils d'argent, revêtu d'une couverture en cuir bleue claire un peu poussiéreuse, mes pages seraient usées par le temps mais garderaient leur vigueur d'antan. Je serais porteur de l'histoire d'un monde imaginaire aux multiples aventures magiques où deux âmes-sœurs se rencontreraient. 

Si j'étais une couverture, je serais décorée de multiple symboles représentatif de mon histoire et je porterai un titre calligraphié à l'ancienne de couleur argentée. Je voudrais que ma couverture éveille la curiosité, la curiosité de vouloir découvrir quelle histoire se cache à l'intérieur. 

Si j'étais une maison d'édition, je serais unique en mon genre, une maison qui serait luxueuse et ferait de magnifique édition de livre comme décrit précédemment. Je créerais un format universel avec des couvertures dans un style commun mais qui aurait chacune leur originalité.

Si j'étais une autrice, je serais passionnée par mon travail, je voudrais permettre aux lecteurs de s'évader à travers mes romans et mes histoires aux multiples rebondissements. J'aurais une imagination sans limite qui me permettrait de créer des univers inédit.  

Si j'étais un personnage masculin, je serais grand avec des cheveux brun noisette ou chocolat, j'aurais les yeux bleu turquoise et le teint basané, musclé mais pas trop, juste ce qu'il faut. Je souhaiterais également avoir un sourire charmeur et une personnalité attachante, un caractère taquin, protecteur, attentionné... et en ce qui concerne les défauts, je serais un peu machiste.

Si j'étais un personnage féminin, je serai de taille moyenne avec des cheveux roux bouclés. J'aurais des yeux vert émeraude et une peau légèrement halée, physiquement je serais de corpulence normale, une petite poitrine avec des formes légère mais bien dessinée. Je serais généreuse et soucieuse des autres mais aussi amicale et comme défaut je pense que je serais égoïste.

Si j'étais un marque-page, je serais fait de métal argenté et gravé de multiples ornementations. Dans tout les cas je dépasserai du livre grâce à l'envol d'un magnifique oiseau. Une jolie citation bien calligraphiée sera inscrite, cachée parmi les dessins gravés.

Si j'étais une quatrième de couverture, je serais un résumé alléchant qui donnerait au lecteur immédiatement envie de se plonger dans l'histoire. Un résumé court qui met du suspense et ouvre des portes sur ce qu'il peut bien se passer à l'intérieur du livre. 

Si j'étais un accessoire de lecture, je serais une couverture moelleuse et douce dans laquelle on aimerait se blottir pour lire un bon livre. J'offrirais aux lecteurs un sentiment de sécurité intense et magique... Je pourrais également être un beau mug dans lequel on boirait son délicieux thé!

Si j'étais une saga, je serais une saga qui ne s’essouffle pas, qui offrirait rebondissement et retournement de situation. Une saga où il y aurait une touche de romance. Une saga dont le lecteur serait impatient de savoir la suite. Une saga qui resterait dans leurs esprits!

Si j'étais un classique de la littérature, je serais un chef d'oeuvre que tous étudieraient en cours dans les moindres détails. Je serais un livre intemporel, petit et grand pourrait me lire facilement avec joie et envie, je ne voudrais pas être un poids pour eux... 

13 janvier 2018

Une vie entre deux océans


Auteure : M.L. Stedman --- Genre : Contemporain --- Edition : Le livre de poche --- Pages : 520

Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquilité, il accepte un poste de gardien de phare sur l'île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leur échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu'au jour où un canot vient s'échouer sur le rivage. A son bord, le cadavre d'un homme, ainsi qu'un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d'être parents, Isabel demande à Tom d'ignorer les règles, de ne pas signaler "l'incident". Une décision aux conséquences dévastatrices...

MON AVIS :

Le début du roman est un petit mis-match de flash-back de la vie de Tom. Il faut un peu s'accrocher car il y a très peu d'indication temporelle mais par la suite, l'histoire prend son pied et nous avec! Tom fait la rencontre d'Isabel avec qui il va passer sa vie et rien ne pourrait contrarier leur bonheur si ce n'est les multiples fausses couches d'Isabel qui l'entraîne dans de sombres abysses. Or, par un beau jour, un dinghy va s'échouer avec à son bord, un bébé bien vivant et son défunt père. Izzy voit en cet accident un miracle de Dieu et va supplier Tom de garder le bébé sans le signaler...

Je me suis beaucoup attachée aux personnages, que ce soit le couple principale ou les personnages secondaires qui étoffe le récit pour son plus grand bien. L'histoire débute avec Tom Serbourne, un jeune homme qui cherche la tranquillité après la vie mouvementée de la première guerre mondiale. Les horreurs de cette guerre continue à le torturer : pourquoi est-il encore en vie? Que deviennent les familles de ces hommes qu'il a tué? Pour ce débarrasser de ces pensées néfastes, il a besoin de droiture, de routine et c'est ce qu'il trouvera en partant pour le phare de Janus.

Par la suite, il ferra l'agréable rencontre d'Isabel, qui deviendra plus tard sa femme. Jeune et pleine de vie, elle va couler des jours heureux avec son mari. Néanmoins, elle est habituée à une vie plus active entourée de diverses personnes et ses échecs répétés pour avoir un enfant vont le toucher très profondément. Sa vie s'alternera entre moment de tristesse et de bonheur mais sa joie de vie sera à jamais ternie.

Autour du couple évolue une petite poignée de personnage qui constitue leur entourage, passant de la famille d'Izzy aux messieurs qui leur permettent de faire les aller-retours de l'îles vers Partageuse et inversement. Chacun à son importance et son rôle à jouer, ils apportent tous une petite touche au récit par leur personnalité et leur caractère! De même que les personnages qui apparaissent au fur et à mesure que le récit avance, mais je n'en dis pas plus...

Cette histoire nous fait rêver mais nous met également mal à l'aise. Etant donné qu'un tissu de mensonge va se développer suite à la découverte du bébé, des secrets vont se faire de plus en plus nombreux et difficiles à garder. D'ailleurs, une fois que nos protagonistes sont face à la réalité, ils perdent tout leurs moyens. Malgré tout, nous ne pouvons passer à coté de cet amour maternel qu'éprouve Izzy envers Lucy, mais cet amour est égoïste et dépourvu de toute raison. Quant à Tom, il est rongé par le culpabilité de n'avoir pas signaler cet accident.

Ce livre m'aura tellement bouleversée et retourné l'esprit que je ne parvenais plus à le lire. J'ai du aller lire quelques passages de la fin pour pouvoir continuer ma lecture. J'avais peur de ce qui pouvait arriver, de découvrir la suite de l'histoire. J'étais stressée pour les personnages et au fond de moi je me révoltais contre tant de malheur et d'injustice. Mais est-il vraiment question d'injustice? Qu'aurions-nous fait à leur place? La fin est horrible mais très juste et je l'ai beaucoup apprécié pour cela, dans la mesure où ça la rend réaliste.

Toutefois, cette histoire n'est pas uniquement emplie de tristesse. L'auteur arrive à nous faire rêver, le dépaysement est total, nos personnages vivent sur une petite île d'Australie avec un paysage enchanteur. On se sent transporté à l'autre bout du monde dans un endroit paisible en moins de quelques secondes grâce à la plume ravissante de l'auteure.

Pour conclure, il est assez difficile pour moi de dire si j'ai aimé ou non ce livre... C'est le genre d'histoire que j'aime et que je déteste à la fois car elle est poignante et triste. Autant dire qu'elle m'a fait passer par toute sorte d'émotion que je ne parviens pas à expliquer avec des mots! Par ailleurs, les personnages sont très réalistes et bien travaillé ce qui nous plonge encore plus dans l'histoire. Tom et Isabel forme un magnifique couple avec une histoire peu commune que je vous recommande fortement. Cependant ne lisez pas ce livre si vous n'avez pas le moral...